Acheter un bien immobilier : comment faire une proposition d’achat en dessous du prix ?

Au-delà de l’argent, les relations humaines sont la base des négociations immobilières. De plus, il faut des stratégies efficaces pour réussir une négociation et surtout pour finir par décrocher l’achat.

Comment proposer des prix inférieurs ?

Certes, faire une proposition de prix inférieure à celui du vendeur le rend moins enthousiaste. La négociation doit se baser sur un principe gagnant-gagnant. Les deux parties pourront trouver une fourchette de prix qui permettra à chacun de sortir gagnant d’une éventuelle transaction immobilière.

Dévaloriser le bien en question sous peine de déstabiliser votre interlocuteur n’est pas très recommandé. En revanche, vous pourriez lui poser des questions pertinentes qui pourront le conduire à revoir à la baisse la valeur de son bien immobilier. C’est meilleure technique pour négocier un bien immobilier.

Quelques stratégies efficaces

Lors d’une négociation, faire valoir son esprit d’entrepreneur est une technique opérante. L’hésitation est à exclure. Pour convaincre le vendeur, ces quelques stratégies peuvent également vous aider :

  • Définir ses capacités financières : savoir maîtriser son budget et ses moyens financiers est très important. C’est seulement après avoir repéré le bien qu’il faut voir, sa banque ou un courtier expert en crédit immobilier qu’il faut continuer. En procédant ainsi, vous serez en mesure d’établir les limites à ne pas franchir.
  • Un rabais de prix ne peut pas se faire à la dernière minute par faute de moyens financiers. Vous devez définir votre capacité d’emprunt ainsi que vos marges de manœuvres avant de rencontrer le vendeur.
  • Savoir le motif de la vente permet de bien mener la négociation. Le vendeur est souvent presser de vendre son bien à cause de diverses raisons. Il va donc concéder facilement à une importante diminution de prix. Il est conseillé d‘instaurer une parfaite relation de confiance avec lui.
  • Vous pouvez visiter le bien accompagné d’un expert pour estimer le coût des travaux. Le devis comme preuve à l’appui, sera une arme de négociation à la baisse de prix. Ne vous pressez pas à négocier un bien immobilier.

Que faire si le vendeur refuse de négocier ?

Si un vendeur s’obstine à ne pas négocier, la meilleure stratégie est de laisser faire le temps et non d’insister. Plus le prix proposé est extrêmement élevé, plus il lui sera difficile de trouver un preneur. Après quelques semaines infructueuses, il va probablement finir par concéder à une diminution de prix.

Faites appel à une personne expérimentée si vous pensez que vous n’êtes pas capable de négocier un bien immobilier. Vous pouvez solliciter l’aide d’une de vos connaissances ou de vos proches qui s’y connaît en termes de négociation.

Les 5 sites internet de référence pour vous renseigner sur les prix de l’immobilier
Vendre son bien immobilier : comment choisir une agence immobilière ?